Bronzages

Conseils diététiques pour un bronzage parfait

Été : soleil, mer et… coups de soleil. La très convoitée « bonne saison » est arrivée : nous l’attendons avec impatience pendant près de neuf mois en changeant de régime, en allant à la gym,…. L’été apporte des journées plus longues et agréablement chaudes, à passer peut-être au bord de la mer. Mais aux nombreux points positifs s’ajoute un point négatif : les problèmes liés au bronzage, notamment les coups de soleil.

Se protéger du soleil

Le bronzage n’est rien d’autre qu’une sorte de défense physiologique de la peau, pour ne pas trop « souffrir » au soleil. Il provient de l’activité des mélanocytes, c’est-à-dire des cellules responsables de la production de mélanine. Ce dernier affecte notre phototype : les personnes ayant un teint foncé seront plus tolérantes aux rayons du soleil en acquérant un teint ambré. Les personnes ayant un teint clair ont généralement un seuil de tolérance au soleil plus bas et ont tendance à se brûler. Si vous vous protégez, vous bronzerez mieux.

Avec le soleil, vous ne plaisantez pas. Lorsque vous vous exposez au soleil, il est bon d’utiliser des crèmes de protection solaire SPF 50, et le soir des crèmes hydratantes apaisantes, et pour l’hygiène l’huile de bain ou le savon. Les crèmes solaires sont essentielles pour prévenir des dommages futurs très graves : si vous avez la peau foncée, vous pouvez diminuer progressivement le facteur de protection, en évitant les huiles et les crèmes sans filtre protecteur.

Éviter le cliché « si je me protège, je ne bronzerai pas » : en nous protégeant, nous éviterons les coups de soleil et les insolations disgracieuses et douloureuses, qui gâcheraient nos vacances. De plus, il faut éviter l’exposition au soleil pendant les heures les plus chaudes. Entre 12 et 16 ans : le soleil est bon pour nous, il nous rend beaux, mais il faut le prendre à petites doses, en augmentant progressivement de 15 minutes l’exposition au soleil jour après jour, entrecoupé d’une pause sous le parasol. Il est également important d’hydrater la peau après la douche avec une bonne crème après-soleil pour apaiser et tonifier la peau stressée par l’exposition au soleil.

Quels aliments choisir pour mieux bronzer ?

N’oubliez pas ces règles importantes, nous pouvons concentrer notre attention sur les aliments qui favorisent le bronzage, qui donnent à la peau un teint naturel et sain. Si les produits cosmétiques sont essentiels, les produits de la terre ne sont pas non plus une plaisanterie. Parmi les principales dont nous nous souvenons : les légumes et fruits riches en bêta-carotène sont importants. On cite les carottes, abricots, pastèques, citrouilles. Les produits riches en vitamine C comme les kiwis, poivrons, agrumes favorisent également le bronzage.

La tomate, surtout si elle est cuite, est riche en lycopène qui protège les cellules contre l’exposition au soleil. Boire beaucoup d’eau aide la peau à être plus tonique, lisse et élastique. Les épinards, riches en lutéine, défendent les yeux contre les attaques du soleil. Les légumes et les fruits riches en sélénium : le brocoli et le chou-fleur luttent contre l’agression causée par les radicaux libres. La vitamine E, présente dans les huiles et les fruits secs, est un puissant antioxydant et permet de bronzer.

Une alimentation bio, variée et riche en carotène peut favoriser un bronzage « correct » et surtout sain. Il faut commencer la cure environ un mois avant l’exposition. Pour ceux qui ne veulent vraiment pas renoncer à tout leur corps, des compléments solaires qui améliorent la tolérance au soleil peuvent être rajoutés. Des crèmes solaires et un après-soleil apaisant facilitent la synthèse naturelle de la mélanine. Nous n’avons donc pas d’autre choix que de nous armer de crème, de parasol, de chaises longues, de fruits et de légumes et de profiter de l’été.

Quitter la version mobile